Menu Home

Newsartikel

Nouvelles

Fin aux gigantesques expériences sur les êtres humains et l‘environnement

Le Conseiller natio­nal PEV Nik Gug­ger s’est engagé devant le Conseil natio­nal afin que la com­mis­sion concer­née éla­bore un contre-projet aux ini­tia­tives pour une eau potable propre et contre les pes­ti­cides de syn­thèse. Le Conseil a tou­te­fois renoncé à cela et a recom­mandé le rejet des deux ini­tia­tives.

« Il est plus que temps de concré­ti­ser les plans d’action volon­taires et les appels », a argu­menté le Conseiller natio­nal PEV Nik Gug­ger, Zurich, pré­sen­tant ainsi la posi­tion des conseillers natio­naux PEV. Rien qu’au cours de la semaine der­nière, l’Office fédé­ral de l’agriculture a retiré 12 auto­ri­sa­tions pour des sub­stances actives sus­cep­tibles de nuire au déve­lop­pe­ment du cer­veau des enfants à naître et des jeunes enfants. De tels pro­duits inter­dits peuvent tou­te­fois encore être uti­li­sés pen­dant deux ans.

Expé­riences gigan­tesques sur les êtres humains et l‘environnement

Même le Conseil fédé­ral parle de plus de 40 sub­stances auto­ri­sées à ce jour sus­pec­tées d’être can­cé­ri­gènes ou d’être sus­cep­tibles d’avoir des effets néga­tifs en matière d’hérédité ou de capa­ci­tés repro­duc­tives. Depuis 2011, la Confé­dé­ra­tion a dû inter­dire presque 200 pes­ti­cides, car ils pré­sen­taient des risques inac­cep­tables pour les êtres humains et l’environnement. « De toute évi­dence, la Confé­dé­ra­tion mène une gigan­tesque expé­rience sur les êtres humains et l’environnement », a constaté Nik Gug­ger devant le Conseil.

Au sein du Conseil, le PEV sou­tient le contre-projet indi­rect ainsi que les ini­tia­tives

C’est pourquoi les Conseillers natio­naux du PEV ont sou­tenu la requête de ren­voyer ces deux dos­siers à la com­mis­sion afin de remé­dier à la situa­tion le plus rapi­de­ment pos­sible grâce à des modi­fi­ca­tions légis­la­tives effi­caces. Tou­te­fois, le Conseil s’est opposé à cela. Les Conseillers natio­naux PEV sou­tiennent par consé­quent ces deux ini­tia­tives, que le Conseil recom­mande de sou­mettre à vota­tion sans contre-projet.

« Le Conseil fédé­ral pro­met aux élec­trices et élec­teurs la mise en œuvre du plan d’action volon­taire pour la réduc­tion des pes­ti­cides tout comme un paquet de mesures pour la Poli­tique agri­cole 2022+. En ne ren­dant aucun des deux obli­ga­toires par un contre-projet, il demande au peuple de le croire les yeux fer­més. Nous ne sou­hai­tons pas par­ti­ci­per à cela », pré­sent Nik Gug­ger la posi­tion des conseillers natio­naux PEV.

Contact

Nik Gug­ger, Conseiller natio­nal et Vice-président : 079 385 35 35
Marianne Streiff, Conseillère natio­nale et Pré­si­dente de parti : 079 664 74 57
François Bach­mann, Vice-président : 079 668 69 46 (Roman­die)
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Chargé de com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70