Nouvelles

Pénurie d'énergie : nous pouvons tous contribuer à calmer la situation !

Le Conseil fédé­ral a pré­senté aujourd'hui à Berne sa cam­pagne visant à moti­ver la Suisse à éco­no­mi­ser l'énergie face à la menace de pénu­rie d'énergie et à l'augmentation mas­sive de ses coûts. Le PEV Suisse salue cette action com­mune, lar­ge­ment sou­te­nue de toutes parts, qui appelle tous les acteurs, pou­voirs publics, entre­prises et par­ti­cu­liers, à arrê­ter le gas­pillage d'énergie, à réduire leur consom­ma­tion et à éco­no­mi­ser l'énergie. En effet le PEV Suisse en est convaincu : ce n'est qu'ensemble que nous attein­drons l'objectif. Si cha­cun apporte sa contri­bu­tion, nous pour­rons non seule­ment sur­mon­ter la crise ensemble, mais même pro­fi­ter des oppor­tu­ni­tés qu'elle offre. Car chaque mesure qui per­met d'économiser de l'énergie, chaque inno­va­tion qui réduit la dépen­dance éner­gé­tique est déjà un suc­cès dans notre lutte contre le chan­ge­ment cli­ma­tique.

 

Avec le temps, tous, jusqu'au moins convaincu, ont pris conscience de la situa­tion : la Suisse doit réduire sa dépen­dance éner­gé­tique.

« Cela ne date pas d'hier que le PEV Suisse demande que la pro­duc­tion et les tech­no­lo­gies de sto­ckage des éner­gies renou­ve­lables indi­gènes soient mas­si­ve­ment déve­lop­pées et encou­ra­gées. »,

affirme la Pré­si­dente du PEV Suisse, Lilian Stu­der.
L'abandon sys­té­ma­tique des éner­gies fos­siles et nucléaires au pro­fit de l'objectif d'émission "zéro net" de CO2, tel que le peuple l'a adopté avec la Stra­té­gie éner­gé­tique 2050, est et reste la seule voie valable, sans alter­na­tive. En deman­dant que toutes les nou­velles construc­tions soient désor­mais équi­pées d'installations solaires, la Com­mis­sion de l'environnement, de l'aménagement du ter­ri­toire et de l'énergie du Conseil des  États
 montre dans quelle direc­tion il faut aller.

Si cha­cun apporte sa contri­bu­tion à la solu­tion, elle sera sup­por­table pour tous.

A court terme, des mesures immé­diates sont tou­te­fois néces­saires afin d'éviter les pénu­ries de gaz et d'électricité qui nous menacent à l'approche de l'hiver. Le PEV Suisse approuve le fait que le Conseil fédé­ral a main­te­nant mis en consul­ta­tion, au moins pour le sec­teur du gaz, des pro­po­si­tions de mesures concrètes en cas de pénu­rie. Le PEV salue éga­le­ment la cam­pagne du Conseil fédé­ral, lar­ge­ment sou­te­nue de toutes parts, par laquelle il veut moti­ver la Suisse à éco­no­mi­ser l'énergie. Car il en est convaincu : ce n'est qu'ensemble que nous par­vien­drons à sur­mon­ter cette crise. Cha­cun doit appor­ter sa contri­bu­tion : la Confé­dé­ra­tion, les Can­tons et les com­munes doivent mon­trer l'exemple et agir effi­ca­ce­ment. Les entre­prises de tous les sec­teurs doivent aussi être mises à contri­bu­tion pour exploi­ter leur poten­tiel d'économies. Et les ménages pri­vés ont éga­le­ment l'obligation morale d'explorer les pos­si­bi­li­tés qu'ils ont de concrè­te­ment éco­no­mi­ser de l'énergie au quo­ti­dien.

« Qu'il s'agisse de réduire le chauf­fage d'un degré, de prendre une douche en 5 minutes ou d'utiliser un pro­gramme éco­no­mique pour le lave-linge et le lave-vaisselle, tout le monde peut mettre en œuvre de manière res­pon­sable ces mesures d'économie d'énergie à la fois accep­tables et effi­caces. La quan­tité d'énergie à éco­no­mi­ser sera alors atteinte sans faire inter­ve­nir l'État et sur­tout sans coupes impor­tantes. »,

affirme avec convic­tion le Conseiller natio­nal PEV Nik Gug­ger.

La crise éner­gé­tique, une oppor­tu­nité pour lut­ter contre le chan­ge­ment cli­ma­tique

Et ce n'est pas tout : chaque mesure d'économie, chaque inno­va­tion, chaque pro­grès dans la construc­tion que nous réa­li­sons main­te­nant ne réduit pas seule­ment notre dépen­dance éner­gé­tique aujourd'hui, mais consti­tue déjà une étape impor­tante dans notre lutte contre le chan­ge­ment cli­ma­tique. Plus vite et plus fer­me­me­ment nous nous affran­chi­rons du pétrole et du gaz étran­gers, plus vite nous attein­drons notre objec­tif d'émission "zéro net" de COet nous ména­ge­rons par la même occa­sion notre porte-monnaie à moyen et long terme.

Mais encore, pour le PEV, il est très impor­tant que le Conseil fédé­ral prenne des mesures de pré­ven­tion et d'atténuation des conséquences de la crise éner­gé­tique par­tout où elle pro­voque des dif­fi­cul­tés impor­tantes. 

Contacts :
Lilian Stu­der, Pré­si­dente du Parti et Conseillère natio­nale : 076 575 24 77
Nik Gug­ger, Vide-président et Conseiller natio­nal : 079 385 35 35
François Bach­mann, Vice-président (Roman­die) : 079 668 69 46
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Res­pon­sable de la com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70