Menu Home

Newsartikel

Nouvelles

Pour un environnement intact, une cohabitation respectueuse et des familles fortes

Le PEV Suisse se lance dans la cam­pagne pour les élec­tions 2023 au Conseil natio­nal et au Conseil des États avec les thèmes élec­to­raux «Un envi­ron­ne­ment intact», «Une coha­bi­ta­tion res­pec­tueuse» et «Des familles fortes». Lors de son assem­blée des délé­gués aujourd'hui à Berne, il a pré­senté ses prin­ci­pales prio­ri­tés élec­to­rales. Les délé­gués se sont en outre clai­re­ment pronon-cés en faveur du contre-projet à l'initiative sur les gla­ciers. C'est enfin par une ova­tion debout qu'ils ont pris congé de Marianne Streiff, Conseillère natio­nale ber­noise de longue date et an-cienne Pré­si­dente du parti. Son suc­ces­seur, Marc Jost, prê­tera ser­ment lundi pro­chain au début de la ses­sion d'hiver.

Dans son dis­cours aux délé­gués, la Pré­si­dente, Lilian Stu­der, a mon­tré à quel point le PEV mène une poli­tique proche de la popu­la­tion. Le der­nier dimanche de vota­tion l'a prouvé une fois de plus :

« On ne peut pas nous enfer­mer dans le schéma gauche-droite. Nous sommes défi­ni­ti­ve­ment au centre. Un point c’est tout. Nous assu­mons notre res­pon­sa­bi­lité pour une société où il fait bon vivre et nous nous enga­geons pour une poli­tique orien­tée vers les faits et les solu­tions. »

Lilian Stu­der, Pré­si­dente du PEV Suisse

C'est ce qu'il s'agit de mon­trer au peuple et aux élec­teurs au cours de l'année élec­to­rale à venir, de manière simple et claire, tout en res­tant per­ti­nent sur le fond. Le PEV Suisse a deux objec­tifs prin­ci­paux pour les élec­tions fédé­rales 2023 : le main­tien de ses trois sièges au Conseil natio­nal et, si pos­sible, l'obtention d'un man­dat sup­plé­men­taire ainsi que l'augmentation de 10% du nombre de ses élec­teurs et élec­trices. La part des femmes sur les listes de can­di­dats des par­tis can­to­naux devrait atteindre, si pos­sible, 40%.

Élec­tions fédé­rales 2023 : envi­ron­ne­ment, coha­bi­ta­tion, familles

Le PEV Suisse aborde les élec­tions fédé­rales 2023 avec les thèmes « Un envi­ron­ne­ment intact », « Une coha­bi­ta­tion res­pec­tueuse » et « Des familles fortes ». La pro­tec­tion de l'environnement est une pré­oc­cu­pa­tion cen­trale du PEV depuis sa fon­da­tion, a déclaré la Pré­si­dente du parti, Lilian Stu­der, lors de la pré­sen­ta­tion des thèmes élec­to­raux devant les délé­gués. La pro­tec­tion des eaux en Suisse, ini­tiée par une motion du PEV, remonte à 1944. 

« Nous sommes aujourd'hui res­pon­sables d'un envi­ron­ne­ment intact pour les géné­ra­tions futures. Cela signi­fie que nous avons besoin d'une poli­tique cli­ma­tique qui uti­lise les res­sources de manière durable, favo­rise effi­ca­ce­ment la bio­di­ver­sité et atteint un taux d'émission de CO2 de zéro net. »,

déclare clai­re­ment Lilian Stu­der.

Le PEV estime qu'une coha­bi­ta­tion res­pec­tueuse ouvre des oppor­tu­ni­tés pour tous.

« C'est pourquoi le PEV veut défendre une éco­no­mie res­pon­sable. Il s'engage contre la pau­vreté et conti­nue à se battre pour une Suisse sans exploi­ta­tion ni tra­fic d'êtres humains. »,

pré­cise la Pré­si­dente concer­nant le deuxième objec­tif élec­to­ral prin­ci­pal du parti. Pour le PEV, il s'agit par exemple de la pro­mo­tion ciblée de l’entrepreneuriat social et éthique ainsi que d'une loi effi­cace sur la res­pon­sa­bi­lité des entre­prises et de la lutte contre la pau­vreté des per­sonnes âgées, mais aussi du com­bat contre l'exploitation au tra­vail, contre la traite des êtres humains et contre la cyber­cri­mi­na­lité.

Pour le PEV, des familles fortes sont le pilier d'une société vivante. L'État doit créer de bonnes conditions-cadres, que ce soit par des mesures de poli­tique fami­liale ou des modèles de temps de tra­vail flexibles pour les deux parents.

« Nous vou­lons rendre la garde d'enfants abor­dable indé­pen­dam­ment du modèle fami­lial, ren­for­cer la coha­bi­ta­tion inter­gé­né­ra­tion­nelle et mettre fin à la dis­cri­mi­na­tion des couples mariés. »,

a enfin résumé Lilian Stu­der, en ce qui concerne les exi­gences du PEV.

Un oui clair à zéro net d’émissions de CO2

Les délé­gués se sont clai­re­ment pro­non­cés en faveur du contre-projet à l'initiative sur les gla­ciers par 98 voix pour, 1 contre et 1 abs­ten­tion. Grâce à lui, des objec­tifs cli­ma­tiques effi­caces et des étapes concrètes peuvent être énon­cés et mis en œuvre plus rapi­de­ment dans une loi. Le contre-projet est donc un pas impor­tant vers la neu­tra­lité cli­ma­tique d'ici à 2050.

De très vifs remer­cie­ments pour un immense enga­ge­ment

C'est par une ova­tion debout que les délé­gués ont pris congé de leur Conseillère natio­nale ber­noise de longue date et ancienne Pré­si­dente du parti, Marianne Streiff, qui a démis­sionné du Conseil natio­nal à la fin novembre.

« Le PEV Suisse doit beau­coup à Marianne Streiff. Nous te remer­cions du fond du cœur, chère Marianne, pour ton énorme enga­ge­ment poli­tique pour le parti et pour les habi­tants de notre pays. »

Lilian Stu­der, Pré­si­dente du PEV Suisse

L'ancien député thou­nois au Grand conseil ber­nois, Marc Jost, va lui suc­cé­der et l'assemblée lui a sou­haité la bien­ve­nue par des applau­dis­se­ments cha­leu­reux. Il prê­tera ser­ment lundi pro­chain, au début de la ses­sion d'hiver du Conseil natio­nal.

Pho­tos:

Lilian Stu­der, conseillère natio­nale et pré­si­dente du PEV Suisse 1

Lilian Stu­der, conseillère natio­nale et pré­si­dente du PEV Suisse 2

Plé­nière 1

Plé­nière 2

Départ de la conseillère natio­nale Marianne Streiff

Marc Jost, conseiller natio­nal dési­gné PEV, BE

Contacts :
Lilian Stu­der, Pré­si­dente du parti et Conseillère natio­nale : 076 575 24 77
François Bach­mann, Vice-président (Roman­die) : 079 668 69 46
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Res­pon­sable de la com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70